Le Copywriting : l’arme secrète pour convaincre vos prospects

Convaincre ses prospects à travers vos emails est un exercice difficile, et pourtant le copywriting a une place majeure pour vous aider à vendre mieux

Vous avez une activité et vous envoyez régulièrement des emails à vos clients. Pour communiquer sur vos offres promotionnelles ? ou sur votre dernière formation en ligne ? C’est une très bonne idée, mais voilà, votre taux de conversion est nul. Personne ne clique ! Vous êtes déçu(e), c’est normal, mais vous-êtes vous posé la question suivante : votre offre répondait-elle réellement à leurs besoins ? et si oui, avez-vous communiqué de façon pertinente pour que votre audience se sente comprise, au sein même de votre stratégie de vente ? Se mettre à la place du client quand on envoie un emailing est essentiel pour convaincre dans votre business, alors voici quelques conseils en copywriting qui pourront sans doute vous aider. 

Le copywriting : définition

Quand on parle de copywriting, c’est surtout la façon dont on va communiquer. L’utilisation des mots pour servir un intérêt. Commercial dans votre cas, si vous souhaitez vendre un produit ou un service, notamment en tant que freelance. Mais pas seulement !

Le copywriting, je vous en parle ici, car je suis tombée dans la marmite un peu par hasard. Parce que franchement, si on m’avait parlé du métier de “concepteur rédacteur” après mon Bac, je ne sais pas si j’aurais choisi cette voie, ahah !

Et pourtant, c’est en travaillant dans le marketing et, après avoir rédigé des pages de vente pour de nombreuses campagnes pour des lancements de produits, que j’ai découvert la puissance des mots, ou plutôt comment donner envie. La startup pour laquelle je travaillais nous fixait des objectifs en termes de vente, alors il fallait mettre le paquet. Autant vous dire qu’à la fin du mois, nous regardions de près les statistiques… et quand nous avions fait plus de 70 % de croissance au niveau du chiffre d’affaires et bien nous sortions les coupes de champagne ! Tchin, tchin !

desc

Bref, tout cela pour vous dire que le copywriting est un aspect essentiel quand on souhaite rédiger une page de vente ou lorsqu’on envoie un email avec une intention d’action. Mais avant de vous lancer, il vous faut définir vos personas marketing, c’est-à-dire votre audience cible : les personnes susceptibles d’acheter. Et ça, vous allez devoir vous y coller ! 

Emailing : pour qui écrivez-vous ?

Bonne question ? Vous allez sans doute me répondre : bah, mes clients ! Oui, ceux qui se sont inscrits à votre mailing list, mais ces clients, qui sont-ils ? dans quelle tranche d'âge se situent-ils ? et surtout, quelles sont leurs problématiques ? Sans ces réponses, même la meilleure technique de copywriting ne pourra fonctionner. Il est donc indispensable de définir : 

  • votre public
  • sa problématique
  • ses freins à l’achat

Définissez votre cible d’audience

C’est bien beau d’avoir une liste complète d’adresses email, mais cela ne suffit pas pour vendre ! Sans compter que votre email sera sans doute perdu dans une boite déjà pleine à craquer. Alors pourquoi vos clients devraient cliquer ? D’autant plus si vous multipliez les envois…

Avant de proposer votre offre, il est important de prendre le temps de définir un point clé pour maximiser vos chances et atteindre vos objectifs : qui est votre public ? Faites le tri si nécessaire, mais surtout prenez le temps de bien segmenter votre cible

En définissant clairement vos personas marketing, vous pourrez identifier 3 ou 4 types de clients. Ainsi, il sera nécessaire d’adapter votre tonalité et style de communication en fonction de la personne à laquelle vous vous adressez. En fonction de ses problématiques. 

Quelles sont ses attentes ? 

Une fois le profil de votre client défini, vous devrez élargir votre champ d’horizon. Parce qu’à la base votre client, il s’en fiche de votre offre ! Oui, je sais, dit comme ça, cela peut être blessant... Mais la vérité est là : pour que votre prospect s’y intéresse un minimum, il faut que votre offre réponde à son problème. S’il n’en a pas, pourquoi devrait-il acheter ? ou s’abonner ? ou juste aller visiter votre site ? 

En copywriting, on parle d’un problème DUR. Concrètement, pour que votre client passe à l’action, il faut que son problème soit Douloureux, Urgent et Reconnu. 

Prenons l’exemple d’une personne qui a le visage couvert d’acné. Pensez-vous qu’elle sera plus réceptive au vendeur qui se contentera de lui énumérer les actifs phares de la formule ou plutôt, à celui qui aura un minimum d’empathie et prendra le temps de choisir les bons mots pour le rassurer ? Cet exemple, vous pouvez l’appliquer à tous les domaines d’activité, quelle que soit l’offre : pour un produit physique ou un service. 

Quels sont ses freins pour passer à l’action ?

Maintenant que vous avez compris les besoins réels de votre client, il faut aussi anticiper ce qui pourrait le bloquer. Car oui, il y aura forcément une petite voix intérieure qui lui chuchotera : oui, c’est bien, mais ce produit est trop cher ! Alerte, tu perds ton temps. Non, pas maintenant, ce n’est absolument pas le bon moment… et si, et si, et si…

Des blocages, nous en avons tous. Ce sont ceux-là mêmes qui vous font reposer le produit dans les rayons des magasins, alors que 10 minutes avant, vous étiez prêt à l’acheter. Attention, je ne vous dis que votre discours doit lui vendre à tout prix quelque chose, même s’il n’en a pas besoin ! Encore moins, l’arnaquer ! Bien sûr que non, puisque vous savez pertinemment qu’il est la cible idéale pour ce besoin. Par ailleurs, vous avez étudié en amont sa problématique.

Le copywriting est là pour lui donner envie de passer à l’action, car cette offre, que vous lui proposez, répond parfaitement à ses attentes. Il en va de même, maintenant, d’étudier ses objections à l’achat, c’est-à-dire d’anticiper dans votre argumentaire tout ce qui pourrait le bloquer pour le conforter. Le comprendre, avoir de l’empathie pour l’accompagner au mieux dans cette nouvelle décision. 

Le copywriting pour susciter l'intérêt et créer l’envie

Votre client a cliqué sur votre mail parce que votre titre était assez sexy pour lui donner envie de l’ouvrir. 

Attention, silence, il lit. Il s’est même identifié à vous, parce que vous lui avez raconté une histoire. Vous l’avez interpellé et surtout vous avez suscité son intérêt. Votre client vous lit, oui, oui et maintenant, il veut savoir la solution à son problème. Celle que vous lui proposez. Celle qui pourrait bien acheter… vous avez donc gagné sa confiance ! Bravo ! 

Maintenant, il faut passer à l’étape supérieure : lui donner envie. Non, pardon le faire baaaver d’envie ! C’est à ce moment-là, précisément, qu’il pourra passer à l’action. Quand il comprendra la valeur que vous lui apportez, celle qui lui rendra sa vie plus douce, plus facile. 

Miracle ! À cet instant précis, il cliquera sur le bouton en bas de votre mail qui le redirigera sur votre landing page. Là, il regardera une dernière fois votre offre, puis il se lèvera pour aller chercher son portefeuille et retirer sa carte bleue. Tout doucement et enfin taper ce numéro à rallonge... L’excitation monte, je sais !

desc

Vous l’aurez sans doute compris, le copywriting est un art à part entière et cela ne s’improvise pas. Si vous avez le malheur de brûler une de ces étapes, ne serait-ce qu’une seule, vous risquez de perdre votre prospect. Il refermera le mail en moins d’une seconde et passera à autre chose ! Ciao tutti, arrivederci !

Le copywriting : l’art de convaincre avec les mots 

Avouez-le, en lisant ces quelques lignes où votre prospect était sur le point d’acheter, vous imaginiez parfaitement la scène. Pourquoi ? Et bien, parce qu’en utilisant les bons mots, la magie opère : celle de la visualisation. 

À cet instant, vous ressentez des émotions. Cela peut-être de l’excitation, de la peur (comme dans les thrillers !), de la tristesse ou bien de la joie. Dans les offres, à travers des pages de vente ou pour des emails, le but est de projeter le client à l’étape suivante. 

Prenons un exemple ultra-simple : celui d’une invitation au voyage. Pour vous vendre un séjour aux Seychelles, je vais tout simplement vous emmener sous les cocotiers. Tiens, sur le sable, en face de vous, il y a un transat. Vous vous y allongez, les pieds en éventail et regardez à l’horizon. À cet instant précis, vous avez le choix entre dormir, lire votre roman préféré ou alors siroter votre cocktail avec en toile de fond, la mer bleu turquoise... Le calme, voilà ce qu’il vous fallait ! Et cet hôtel a l’avantage d’avoir une baby-sitter qui s’occupe de vos enfants pendant que vous profitez du soleil... Le meilleur choix de toute votre vie !

Bon, revenons à nos moutons ! Avouez qu’en quelques secondes, vous vous imaginiez au bord de l’eau. Et ceci, uniquement grâce aux mots en visualisant la scène ! 

Cette technique de vente fait partie du copywriting, et c’est elle, qui donnera envie à votre client de passer à l’action en dégainant sa carte de crédit. Persuader et vendre avec les émotions, je dois l’admettre, c’est un brin excitant ! 

Ainsi, vous l’aurez compris, le choix et la puissance des mots vous permettront d’atteindre vos objectifs. Mais avant cela, il est essentiel de définir votre cible, ses besoins et ses freins à l’achat pour rédiger du contenu en copywriting. Tous ces éléments sont indissociables pour réussir votre recette et donner envie à votre prospect de la tester. Maintenant. Si en revanche, produire du contenu vous fait peur, je rédige pour vous (avec amour) pour vous aider à convertir vos prospects en clients ! Alors, n’attendez plus et contactez-moi.

Blog : astuces et conseils pour votre business

Blog Professionnel : pourquoi est-ce essentiel pour vous faire connaître ?

Stratégie de Contenu

Blog Professionnel : pourquoi est-ce essentiel pour vous faire connaître ?

14/1/2021
Pourquoi faire appel à un Rédacteur Web SEO ? Explications

Rédaction Web SEO

Pourquoi faire appel à un Rédacteur Web SEO ? Explications

12/1/2021
Comment créer une newsletter performante pour son business ?

Rédaction Web SEO

Comment créer une newsletter performante pour son business ?

19/11/2020

Parlons-en!

✌🏻
Merci pour votre message !
Je vous recontacte très vite.
À bientôt, Sandrine
Oops! Something went wrong while submitting the form.